top of page
Mémoires d'un Fou, d’après l’œuvre de Gustave Flaubert
02:42

Mémoires d'un Fou, d’après l’œuvre de Gustave Flaubert

La mémoire de ce fou de Flaubert. Oui, mais pas que... Nous fêtons les fous et leurs âmes, la bêtise de l'homme, ses doutes, sa beauté et le monde, « ce grand idiot, qui tourne depuis tant de siècles dans l'espace sans faire un pas, et qui hurle et qui bave, et qui se déchire lui-même ». Pour cette célébration nous nous appuyons sur sa toute première œuvre « Mémoires d'un fou » qu'il finit d'écrire à l'âge de 17 ans (1838) et qui ne sera publiée qu'en 1901 soit 21 ans après sa mort. Une grande fête ne peut se faire sans musique, ni corps mouvants dans l'espace, en quête d'ivresse. Le son se distord, on se contorsionne et se laisse entrainer par la tourmente des cerceaux qui tournent sans fin, jusqu'à en devenir fou. Les images et les mouvements s'enchaînent et s'entremêlent tels un collage des pensées qui se perdent pour se fondre dans l'horizon. Et si on allait jusqu'au bout du scepticisme et du désespoir jusqu'à en rire ? Pour Flaubert, c'est ce rire libérateur qui le fait redescendre et relativiser sur sa pensée. L'humour et l’auto-dérision rythment la dramaturgie de cette œuvre par quelques digressions sur la société et l'humanité. La performance est guidée par cette oscillation de réflexions qui sont encore aujourd'hui d'actualité : cette société qui corrompt les esprits et « assèche les cœurs », la fin proche de l'humanité, la nature qui reprend ses droits après la débauche. Et l'amour dans tout ça, arrivons-nous seulement à l'exprimer ?
MASACRADE
02:24

MASACRADE

Cirque pour l'espace public ​Durée du spectacle : 45 min Jauge : 600 Tout public Création : 2023 Disponible en : FR, EN, CAT & ES et NL Masacrade, une tragi-comédie de voltige suicidaire en 7 actes, 1 voix off, 3 interprètes, 1 tapis gonflable, 25 costumes et 1 pyromane. Cette épopée tourne les pages délicieuses de la mort, celle qui frappe, celle qu’on redoute. La mort portée aux nues de l’absurde car c’est bien de la vie dont on parle. C’est une ode à la dopamine, une invitation au vertige du risque. Un spectacle qui ne se prend pas au sérieux où les corps se jouent de la gravité. DISTRIBUTION : Ecriture, mise en scène et plateau : Marine Fourteau, Angèle Guilbaud, Marcel Vidal Castells / Ecriture et création sonore : Théo Godefroid / Ecriture et dramaturgie : Claire Schumm / Regard circassien : Jordi Montmany Vioque / Création costumes : Basten Poncelet / Régie générale : Thomas Barès / Administration : Chloé Delpierre / Production et diffusion : Emilie Dubois. COPRODUCTIONS : Théâtre ONYX, Scène conventionnée, St Herblain / Nil Obstrat, Nil Admirari - Saint Ouen l’Aumône / Atelier 231, Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace Public, Sotteville-les-Rouen / La Cascade, Pôle National Cirque Ardèche - Auvergne-Rhônes-Alpes / Le Palc, Pôle National Cirque Grand Est, Chalon-en-Champagne / L'Eclat, Scène Conventionnée d’Intérêt National « Art, enfance, jeunesse » / Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg / Cirque-Théâtre d’Elbeuf. Résidence : CIRCa, Pôle National Cirque Auch Gers Occitanie / Le Plongeoir, Cité du Cirque - Pôle Cirque, Le Mans / Mise à disposition de lieu : Théâtre Wolubilis, Bruxelles. SUBVENTIONNE PAR : DRAC Normandie / Région Normandie / Conseil départemental de la Seine-Maritime (CD76). Emilie Dubois 06 28 78 51 57 diffusion@lesmarcels.fr 9 passage du bon pasteur, 76000 Rouen - France
La Femme de Trop
02:35
Miss Dolly
01:35
La Femme de Trop T2
07:41
bottom of page